Cet emploi fixe ne gêna nullement sa carrière et il consacrait plusieurs mois par an à des voyages et des concerts organisés dans toute l'Europe. En 1872-1874, il partit pour les États-Unis pour une longue tournée avec Anton Rubinstein.
Après son retour, il obtint un poste de professeur au Conservatoire de Bruxelles (1874-1877). À la fin de sa vie, de sérieux problèmes de santé nuirent à son activité concertante. Cela ne l'empêcha toutefois pas de participer, encore en 1879, à une tournée en Russie.

Dans ses interprétations, Wieniawski forçait l'admiration des auditeurs grâce à une extraordinaire maîtrise technique de l'instrument, à une belle manière de faire chanter son violon et à la force de son expression.